Post-tome 7 — THE DARK LORD HAVE BEEN DEFEATED. BE PREPARED TO WIN.
⚔ NO REVENGE WILL REMPLACE YOUR LOST. EVEN HATE IS NOT GONNA SAVE YOU FROM YOUR FATE. ⚔

« — »

MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard

avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Mer 26 Sep - 21:54

❧ ISOLDE CALLIOPEA MOSKOVSKI-RHODES ❧
FLORRIE ARNOLD
Isolde est la première fille du sous-secrétaire d'état du Ministre de la Magie et d'une certaine Clara Rutherford. Depuis la séparation de ses parents, la jeune femme n'osa plus jamais adresser la parole à sa mère, bien trop vexée par ce qu'elle avait osé faire à leur famille, ayant entendu par hasard une dispute des plus agressives entre ses parents, dans laquelle Frantz l'accusait de l'avoir trompé depuis le début de leur relation. Isolde fut celle qui se remit le plus vite de ce manque maternel, et préféra se concentrer sur sa propre réussite professionnelle pour combler cette faille, comme son père ne cessait de le clamer. Intelligente, futée, entreprenante, simple, naturelle et exceptionnellement brillante, elle devint très tôt la préférée de son géniteur : sa petite star. Acceptée à Serdaigle, comme lui par le passé, meilleure élève de sa promotion, élève assidue et polie, rien ne pouvait entacher ce si parfait tableau. Il avait placé de grands espoirs en son potentiel, et elle ne le contraria certainement pas en embrasant la carrière de médecin magique. A ce jour apprentie à l'hôpital St Mangouste, il lui arrive de voir son père au moins plusieurs fois dans la semaine, entre ses révisions et son apprentissage, afin de lui raconter tout dans les moindres détails. Car Isolde sait qu'il sera toujours là pour elle, pour l'écouter, et la soutenir dans toutes ses décisions. Elle serait tout bonnement incapable de le décevoir, ou de chercher à le faire, tant leur lien, si fusionnel, lui est vital ; indispensable à son propre épanouissement. Aux yeux de son père, elle ressemble énormément à sa mère, et cela le peine légèrement, en repensant à tout ce que cette dernière lui avait fait par le passé. Isolde, n'étant pas aveugle, sait qu'elle est le portrait craché physique de sa génitrice, et cela daigne la répugner à certains moments, bien que sa nature intégriste la rend bien plus proche de son père, au grand soulagement de ce dernier.





Les deux soeurs ont un lien inexplicable, encore plus fort que celui qui l'unie à Léonie. Peut-être est-ce leur ressemblance physique ? Le fait qu'elles sont toutes les deux à la recherche de la réussite sociale, professionnelle, et sentimentale ? Bien qu'Isolde soit plus attachée aux valeurs humaines, comme l'amour, et l'épanouissement de fonder une famille, contrairement à Georgie, qui serait bien plus attachée aux biens matériaux, les deux blondes se complètement réciproquement. Isolde espère qu'avec le temps, l'égocentrisme de sa jeune soeur finira par disparaître pour laisser entrevoir la véritable femme qu'elle est au fond d'elle même, une femme dotée d'une grande sensibilité.

Léonie à tout de suite trouver en l'aînée des trois sœurs, un refuge, une personne à suivre, à idolâtrer. La fascination que lui voue la petite rouquine ne date certainement pas d'hier, et ne passe absolument guère inaperçue. Cela gêne bien plus qu'autre chose la jeune Isolde, qui ne peut malgré tout qu''éprouver un intense sentiment de fierté, d'être celle que Léonie a opté pour modèle dans ses premiers pas. Jouant le rôle de la grande soeur confidente, Isolde se montre patiente, et clémente, bien que cela ne soit pas le cas de Georgina, qui ne cesse de profiter de toute occasion pour rabaisser leur jeune soeur afin de se valoriser.
Leur relation est fusionnelle, comme un père et une fille, dignes de ce nom. Frantz est fière de sa progéniture, et Isolde est fière d'être sa fille. Ainsi que de suivre ses traces, bien qu'au grand désarroi de son géniteur, elle refusa de s'orienter en politique. Il fut cependant honoré du choix de carrière de la future médicomage, qui avait été secrètement, son deuxième choix comme projet d'avenir pour ses enfants. Frantz ne saurait envisager un lendemain sans sa précieuse fille parfaite et attentionnée.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.


Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 20 ANS • LONDRES, UK • 21 août 1983 • LION • COCHON • CÉLIBATAIRE • LE CAMP DE SON PÈRE • ANCIENNEMENT SERDAIGLE, DÉSORMAIS APPRENTIE MEDICOMAGE • HÉTÉROSEXUELLE • ORDER OF THE PHENIX





        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers


Dernière édition par Frantz Moskovski-Rhodes le Mer 9 Jan - 2:11, édité 6 fois
avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Mer 26 Sep - 22:00

❧ LÉONIE ELSA MOSKOVSKI-RHODES ❧
SOPHIE TURNER
Léonie est la petite dernière de la famille. Et comme si cela avait été une malédiction, elle ne peut s'empêcher de le ressentir comme tel. Dernière. La dernière à avoir l'attention de son père, de ses soeurs, la dernière à avoir ses cadeaux de Noël, la dernière en tout, socialement. Bien qu'enviant la popularité de certaines filles de Poudlard, elle demeure incapable de se créer un pareil réseau de relations, ou de jouir d'une certaine admiration, à l'inverse de sa soeur Georgina. Bonne élève, studieuse, et briguant secrètement le poste de préfète, sa grande timidité l'empêche de s'affirmer comme son coeur l'entend. Léonie se contente alors d'être une ombre, une personne qui passera toujours au second plan, malgré ses capacités intellectuelles, à cause de son manque de confiance en elle. La plus jeune des trois ignore encore ce que l'avenir lui réserve, mais elle apprécie beaucoup les métiers de l'art, et s'imagine peut-être, photographe pour un grand journal, rédactrice, ou simple journaliste possédant une petite colonne dans la dernière page de la Gazette du Sorcier. Elle a des rêves, mais pas d'ambitions concrètes, se cherche encore, désespérément.




Étrangement, les deux soeurs ne s'entendent absolument pas. En permanence entrain de se disputer, de se faire mutuellement des coups tordus, celle qui en abuse le plus est sans aucun doute Georgie. A cause de sa maturité, son âge avancé, G. se considère comme supérieure à la petite dernière, et pense que cette dernière se doit d'exaucer ses moindres désirs, par souci d'échelle hiérarchique. Léonie, étant d'un tempérament doux, timide et extrêmement réservé, n'ose se défendre à armes égales avec son aînée, et subit la plupart du temps ses piques dévalorisantes, des humiliations toutes plus cuisantes les unes que les autres, et tout cela, se déroule durant l'absence de leur père. Car L. est bien certaine d'une chose, c'est que jamais, G. ne daignerait tenter quoi que ce soit devant leur géniteur, se doutant qu'il le prenait très mal.

Léonie à tout de suite trouver en l'aînée des trois sœurs, un refuge, une personne à suivre, à idolâtrer. La fascination que lui voue la petite rouquine ne date certainement pas d'hier, et ne passe absolument guère inaperçue. Cela gêne bien plus qu'autre chose la jeune Isolde, qui ne peut malgré tout qu''éprouver un intense sentiment de fierté, d'être celle que Léonie a opté pour modèle dans ses premiers pas. Jouant le rôle de la grande soeur confidente, Isolde se montre patiente, et clémente, bien que cela ne soit pas le cas de Georgina, qui ne cesse de profiter de toute occasion pour rabaisser leur jeune soeur afin de se valoriser.
Elle est celle qui lui ressemble le plus, d'un aspect physique. Le même regard rêveur, avide de connaissance et de partage, dotés tous deux d'une âme intégriste et humaine. Et pourtant, ils ne se ressemblent sur aucun autre point. Léonie est une artiste, aimant peindre, dessiner, et prendre des photos, elle ne se voit ni dans la médecine magique comme Isolde, ni au Ministère comme Georgie. Malgré cette difficulté à trouver sa voie, Frantz aime beaucoup sa cadette, bien qu'à cause de son travail, est incapable de passer plus de temps en sa compagnie, comme il le fit par le passé avec Isolde, ou encore Georgina, avec laquelle il partage une passion pour le Ministère et la loi. Sans doute gênée d'être ainsi mise de côté, se sentant négligée par son père, Léonie à prit l'habitude de se fermer à autrui, de se refermer sur elle-même. Elle espère qu'à un moment donner, son père prendra conscience de cette réalité, et rattrapera le temps perdu.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 14 ANS • LONDRES, UK • 16 JUIN 1989 • VIERGE • SERPENT • CÉLIBATAIRE • NEUTRE • SERDAIGLE - 4EME ANNÉE • HÉTÉROSEXUELLE • RAVENCLAW




        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers


Dernière édition par Frantz Moskovski-Rhodes le Jeu 27 Sep - 22:16, édité 2 fois
avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Mer 26 Sep - 22:00

❧ GEORGINA APHRODITE MOSKOVSKI-RHODES ❧
ASHLEY TISDALE
Née quelques années après Isolde, la jeune fille se considéra très tôt comme une princesse. Princesse de sa maison, de sa promotion, et régnant sur les autres élèves avec une main de fer, entourée de courtisans, et courtisanes prêts à tout pour rester dans ses petits papiers. Élevée dans un milieu très aisé, son père gagnant parfaitement bien sa vie, habituée à voir tous ses caprices réalisés, Georgina, surnommée Georgie, ou Gigi, devint une vraie petite garce pourrie-gâtée en un rien de temps. Elle était jalouse du lien qui unissait son père et sa sœur aînée, jusqu'à la détester durant les premières années de son adolescence. Avec le temps, cette colère commença peu à peu à s'évanouir pour laisser naître une profonde admiration. Georgina ne rêve plus que d'une seule chose, se fonder un parcours scolaire et professionnel aussi exemplaire qu'elle. Bien que très moyenne à l'école des sorciers, frisant les mauvaises notes, notamment à cause de son dilettantisme et sa manie à négliger tout ce qui n'a pas un lien avec son apparence, qu'elle juge irréprochable. Georgie fait partie de ces enfants de riches, assurée d'un avenir dans les hautes sphères, sans rien faire, consciente de la place de son père dans la société sorcière, ainsi que de la réputation de son nom, très lourd en importance. Plus tard, elle deviendra comme son père, et travaillera au Ministère de la Magie, qui est depuis son plus jeune âge, comme une vocation innée pour elle. Douée pour les belles paroles, possédant une éloquence à couper le souffle, et un don pour manipuler autrui, Georgie ne s'inquiète désormais plus pour sa carrière professionnelle. A son sens, les diplômes ne la mèneront à rien, mais son profil autodidacte l'emmènera loin. Grâce à ses relations, la jeune fille est parvenue à obtenir un stage d'été au département de la Coopération Magique Internationale, ce dont elle ne cesse de se vanter depuis la rentrée à Poudlard.





Les deux soeurs ont un lien inexplicable. Peut-être est-ce leur ressemblance physique ? Le fait qu'elles sont toutes les deux à la recherche de la réussite sociale, professionnelle, et sentimentale ? Bien qu'Isolde soit plus attachée aux valeurs humaines, comme l'amour, et l'épanouissement de fonder une famille, contrairement à Georgie, qui serait bien plus attachée aux biens matériaux, les deux blondes se complètement réciproquement. Isolde espère qu'avec le temps, l'égocentrisme de sa jeune soeur finira par disparaître pour laisser entrevoir la véritable femme qu'elle est au fond d'elle même, une femme dotée d'une grande sensibilité.

Étrangement, les deux soeurs ne s'entendent absolument pas. En permanence entrain de se disputer, de se faire mutuellement des coups tordus, celle qui en abuse le plus est sans aucun doute Georgie. A cause de sa maturité, son âge avancé, G. se considère comme supérieure à la petite dernière, et pense que cette dernière se doit d'exaucer ses moindres désirs, par souci d'échelle hiérarchique. Léonie, étant d'un tempérament doux, timide et extrêmement réservé, n'ose se défendre à armes égales avec son aînée, et subit la plupart du temps ses piques dévalorisantes, des humiliations toutes plus cuisantes les unes que les autres, et tout cela, se déroule durant l'absence de leur père. Car L. est bien certaine d'une chose, c'est que jamais, G. ne daignerait tenter quoi que ce soit devant leur géniteur, se doutant qu'il le prenait très mal.
Au départ jalouse de la préférence bien marquée de son père pour l'aînée de la famille Isolde, la jeune fille parvint au fil des ans à dissiper cette frustration, pour la reconcentrer sur sa propre personne, jusqu'à un point presque obsessionnel. Frantz, conscient de l'égoïsme permanent de sa fille, tenta tant bien que mal de la remettre sur le "droit chemin", à son humble avis, sur un modèle plus simple et sincère, mais malgré tous ses efforts, Georgie lui à semblé incapable de voir autre chose qu'elle-même. Il s’accommoda de ce défaut omniprésent, de ce narcissisme surdimensionné, et l'aima pour ce qu'elle représentait. Appréciant de plus en plus les tentatives de Georgina de lui faire preuve de sa passion pour son travail, il lui donna quelques conseils, lui fit part de ses impressions, et l'emmena à quelques reprises par le passé au Ministère. Très proche de Georgie, il n'y a qu'avec elle qu'il partage un intérêt aussi vivifiant pour la politique. Il n'y a qu'avec elle, qu'il peut enseigner quelque chose, et ainsi de l'aider à honorer son nom en entreprenant exactement la même carrière que lui.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 16 ANS • LONDRES, UK • 28 JANVIER 1987 • VERSEAU • LAPIN • CÉLIBATAIRE • L'ARGENT, LE POUVOIR ET ELLE-MÊME • GRYFFONDOR - SIXIÈME ANNÉE • HÉTÉROSEXUELLE • GRYFFINDOR




        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers
avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Ven 28 Sep - 23:12

❧ ISABEAU ERNESTINE MERCER ❧
KEIRA KNIGHTLEY
Isabeau Mercer est l'aînée des jumelles - de fausses -. Elles naquirent dans la modeste ville de Cambridge, et furent élevées dans un orphelinat, qui ne leur apporta que d'agréables souvenirs, entre la souffrance d'ignorer l'identité de leurs géniteurs. En vérité, leur mère était une prostituée, et se nommait Dana Mercer. Elle tomba un jour amoureuse de l'un de ses clients, et ne se consacra plus qu'à lui, songeant même à tout quitter pour lui, et peu de temps après, lui avoua ses sentiments, qu'il rejeta sans attendre, et disparût à tout jamais. Dana, malheureuse, découvrit quelques jours plus tard qu'elle était enceinte de lui, et se doutant de la difficulté qu'elle aurait à s'occuper d'enfants dans sa piteuse condition, décida de les léguer à des personnes dignes et responsables, malgré la douleur qui assaillait son coeur à cette pensée. Dana aimait ses bébés. De si beaux bébés. Mais se refusait de leur faire partager son monde sordide, et espérait un bien meilleur avenir pour elles. Même en connaissant cette histoire, Isabeau ne peut apaiser cette frustration, celle d'un besoin affectif vital. De rage, elle tenta même d'empêcher sa soeur de mener les investigations nécessaires pour en découvrir plus sur leurs origines, se doutant qu'il serait bien impossible de connaître la liste des clients de Dana, et encore moins le nom de leur père. La jeune femme s'engagea alors très tôt, dans les forces des ténèbres, ayant un manque à combler, un besoin insatiable pour la violence et la cruauté. Mauvaise élève, intégrée dans la maison de Serpentard durant ses années à Poudlard, tous ses enseignants penseraient qu'elle finirait mal, et pourtant, avec un peu de chance, elle décrocha d'assez bonnes notes aux ASPICS pour poursuivre ses études dans le journalisme. A l'aide de quelques relations d'école, et d'un peu de séduction, ayant hérité de certains atouts de sa mère, se vit offrir un bien intéressant travail à la Gazette du Sorcier. Jouant l'esprit de la propagande en faveur du groupe maléfique auquel elle s'était largement investi dans le grand secret, Isabeau sait tenir un rôle important dans la presse sorcière, et demeure consciente que cela lui permettra d'espérer une haute place dans la hiérarchie de la secte. La secte, un groupuscule qu'elle considère maintenant comme sa famille, celle qu'elle à toujours espéré avoir au plus profond d'elle même.





Fausses jumelles à deux minutes près, ce fut Isabeau qui naquit la première avant sa soeur, et se complait d'ailleurs depuis l'enfance dans le rôle de l'impitoyable grande soeur. Leur relation est, comme bon nombre de jumeaux et jumelles, très fusionnelle. Elles dépendent l'un de l'autre, et indubitablement, ne pourraient vivre loin de l'autre trop longtemps. Longtemps, on à suggéré qu'un lien psychique les liaient, pour se comprendre aussi aisément avant que l'une d'elle ne daigne ouvrir la bouche. Isabeau ferait tout pour protéger Candace, et cette dernière en ferait tout autant. La seule chose qui les séparent, est leur orientation politique. L'une ayant rejoint les rangs de la si sombre secte, tandis que l'autre préfère se montrer lâche et neutre, en se refusant à prendre un quelconque parti, ignorant les avertissements de sa soeur sur une menace qui se profile à l'horizon, persuadée que le monde magique continuera à couler des heures paisibles...Isabeau parviendra-t-elle à convaincre sa jumelle de la rejoindre ?

Isabeau Mercer ignore l'identité de son père, tout comme de sa mère, qui était une prostituée de luxe, à sa connaissance. Les jumelles grandirent dans un orphelinat, entourées d'autres enfants, comme eux. La seule chose que leur génitrice osa leur laisser avant sa fuite, bien avant de les abandonner dans un panier d'osier sur le pas d'un orphelinat de Cambridge, fut le contenu intriguant d'une lettre, tachetée d'humidité, de larmes salées, séchées par le temps sur le papier chiffonné. Dans cette missive, elle leur expliqua alors sa profession. Le fait qu'elle avait commit l'irréparable en s’éprenant de l'un de ses clients, celui qu'elle surnommait du "jeudi", ainsi que de ses aveux d'amour vains, et de la colère qui insuffla en lui aussitôt, le poussant à la rejeter violemment, n'imaginant aucun avenir entre lui et une putain. Rajoutant qu'il ignorait qu'elle était enceinte à ce moment. Elle termina, par des mots tendres, partageant son incapacité à les éduquer convenablement, sans père, mais malgré tout, qu'elle les avaient aimées dés le premier instant, et qu'elle souhaitait le meilleur pour eux. C'est pour cette raison que leur mère préféra les confier à des personnes qui pourraient prendre soin d'elles, bien plus dignement.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 28 ANS • CAMBRIDGE, UK • 12 AVRIL 1975 • BÉLIER • TIGRE • VEUVE • LA SECTE • ANCIENNEMENT SERPENTARD, RÉDACTRICE-EN-CHEF DE LA GAZETTE DU SORCIER • BISEXUELLE • ORDER OF THE BASILISK



        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers
avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Sam 29 Sep - 0:07

❧ CANDACE "CANDY" JOSEPHIA MERCER ❧
MARION COTILLARD
Candace Mercer est la cadette des jumelles - de fausses -. Elles naquirent dans la modeste ville de Cambridge, et furent élevées dans un orphelinat, qui ne leur apporta que d'agréables souvenirs, entre la souffrance d'ignorer l'identité de leurs géniteurs. En vérité, leur mère était une prostituée, et se nommait Dana Mercer. Elle tomba un jour amoureuse de l'un de ses clients, et ne se consacra plus qu'à lui, songeant même à tout quitter pour lui, et peu de temps après, lui avoua ses sentiments, qu'il rejeta sans attendre, et disparût à tout jamais. Dana, malheureuse, découvrit quelques jours plus tard qu'elle était enceinte de lui, et se doutant de la difficulté qu'elle aurait à s'occuper d'enfants dans sa piteuse condition, décida de les léguer à des personnes dignes et responsables, malgré la douleur qui assaillait son coeur à cette pensée. Dana aimait ses bébés. De si beaux bébés. Mais se refusait de leur faire partager son monde sordide, et espérait un bien meilleur avenir pour elles. Blessée par cet abandon, Candace tenta tant bien que mal de remonter jusqu'à sa mère, de se renseigner par tous les moyens, mais ses recherches furent vaines, à la grande satisfaction d'Isabeau, qui avait tout essayer pour l'en dissuader, se contentant de lui cracher furieusement que cela ne ferait que rendre les choses encore plus difficiles, et impossibles. Consciente de vivre sans père et mère jusqu'à sa mort, Candace développa très tôt un problème psychologique, une sorte de névrose obsessionnelle, qui la poussait à désirer des enfants, pleins d'enfants, afin de former une famille unie. Elle enchaina très tôt les relations avec des hommes plus âgés dans le but d'avoir ce qu'elle désirait tant : une stabilité affective. Mais étant instable, aucun d'eux ne resta suffisamment longtemps pour lui offrir le plaisir d'avoir un ventre rond. Malgré cela, Candace ne négligea pas ses études, persuadée que c'est ce qui la mènera à la rencontre amoureuse au sein d'un groupe de travail. Bonne élève, elle décida d'acheter un établissement à Pré-au-Lard, "la Taverne du Sanglier", et de devenir la nouvelle gérante, afin de rester près de l'école qui lui donna durant sept années, l'impression d'appartenir à une famille.





Fausses jumelles à deux minutes près, ce fut Isabeau qui naquit la première avant sa soeur, et se complait d'ailleurs depuis l'enfance dans le rôle de l'impitoyable grande soeur. Leur relation est, comme bon nombre de jumeaux et jumelles, très fusionnelle. Elles dépendent l'un de l'autre, et indubitablement, ne pourraient vivre loin de l'autre trop longtemps. Longtemps, on à suggéré qu'un lien psychique les liaient, pour se comprendre aussi aisément avant que l'une d'elle ne daigne ouvrir la bouche. Isabeau ferait tout pour protéger Candace, et cette dernière en ferait tout autant. La seule chose qui les séparent, est leur orientation politique. L'une ayant rejoint les rangs de la si sombre secte, tandis que l'autre préfère se montrer lâche et neutre, en se refusant à prendre un quelconque parti, ignorant les avertissements de sa soeur sur une menace qui se profile à l'horizon, persuadée que le monde magique continuera à couler des heures paisibles...Isabeau parviendra-t-elle à convaincre sa jumelle de la rejoindre ?

Candace Mercer ignore l'identité de son père, tout comme de sa mère, qui était une prostituée de luxe, à sa connaissance. Les jumelles grandirent dans un orphelinat, entourées d'autres enfants, comme eux. La seule chose que leur génitrice osa leur laisser avant sa fuite, bien avant de les abandonner dans un panier d'osier sur le pas d'un orphelinat de Cambridge, fut le contenu intriguant d'une lettre, tachetée d'humidité, de larmes salées, séchées par le temps sur le papier chiffonné. Dans cette missive, elle leur expliqua alors sa profession. Le fait qu'elle avait commit l'irréparable en s’éprenant de l'un de ses clients, celui qu'elle surnommait du "jeudi", ainsi que de ses aveux d'amour vains, et de la colère qui insuffla en lui aussitôt, le poussant à la rejeter violemment, n'imaginant aucun avenir entre lui et une putain. Rajoutant qu'il ignorait qu'elle était enceinte à ce moment. Elle termina, par des mots tendres, partageant son incapacité à les éduquer convenablement, sans père, mais malgré tout, qu'elle les avaient aimées dés le premier instant, et qu'elle souhaitait le meilleur pour eux. C'est pour cette raison que leur mère préféra les confier à des personnes qui pourraient prendre soin d'elles, bien plus dignement.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 28 ANS • CAMBRIDGE, UK • 12 AVRIL 1975 • BÉLIER • TIGRE • CÉLIBATAIRE • NEUTRE • ANCIENNEMENT POUFSOUFFLE, GÉRANTE DE LA TAVERNE DU SANGLIER A PRE-AU-LARD • HÉTÉROSEXUELLE • ADULTS AND CO



        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers
avatar
‟FRAISE DES BOIS„
Frantz Moskovski-Rhodes‟FRAISE DES BOIS„
REGISTRED SINCE : 12/06/2012
PARCHMENTS : 40
IRL AGE : 26
HABILITIES : ❝ diplomé avec les félicitations d'Hogwarts, bureaucrate perfectionniste, tendance à s'exprimer énormément avec une certaine gestuelle, habilité évidente pour la pêche et tout ce qui à attrait au monde Moldu ❞
ACTIVITY : ❝ sous-secrétaire d'état auprès du Ministre de la Magie, porte-parole du Ministère ❞
RPG AGE : ❝ 52; ❞
QUOTE : ❝ De tout inconnu le sage se méfie. ❞ de Jean de la Fontaine.
❝...❞
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard Sam 29 Sep - 1:06

❧ FRIEDRICH ISAAC SCHRÖDER ❧
LIEV SCHREIBER
Friedrich Schröder naquit au manoir familial, sous le regard avisé de son grand-père, Ernest I Schröder, un grand et puissant sorcier respecté dans la communauté magique, de sang pur depuis des générations. Sa famille, étant extrêmement riche, et noble, il fut élevé dans certaines valeurs morales, dont notamment un amour démesuré pour l’œuvre du défunt Seigneur des Ténèbres. Digne représentant de sa famille, et favori de son grand-père, Friedrich fut accepté à Serpentard, et mena de brillantes études jusqu'à déboucher vers le Ministère de la Magie, selon les dires d'Ernest I. Il insistait sur le fait que la politique menait au pouvoir, et le pouvoir à la prospérité. Cependant, malgré la tendresse de sa mère, Elmire, il s'offusquait de ne pas connaître l'identité de son père, qui pour son grand-père n'était qu'un moins que rien d'adolescent arriviste. Selon sa mère, il s'agissait du jeune homme le plus courtois, aimant, et doué de tout le pays, mais que son père ne l'aimait pas du tout, et que les raisons de leur union lui étaient tout bonnement impensables. Elle demeurait toujours nostalgique à la pensée de cette vieille époque, et lui semblait peu après aussitôt très triste. Friedrich n'insista plus jamais, une fois l'âge de raison atteint, et la vérité sur cette histoire familiale révélée par la bouche de sa génitrice bien aimée. L'unique héritier du nom Schröder ignore cependant encore une chose, et est bien loin de se douter que depuis tout ce temps, son père veillait secrètement sur lui, s'informant sur sa santé, ses projets d'avenir par une correspondance cachée avec Elmire, et usant de ses relations pour l'impliquer plus directement au sein du département qu'il avait à l'époque choisit pour ses premiers pas. Frantz lui permit de se libérer du joug de son grand père, en lui offrant les clés du département, qu'il avait lui-même dirigé, mais jamais, il n'osa lui dévoiler son identité, se contentant d'une politesse, et d'un intérêt bien trop suspicieux pour être anodin.





Hedvig Breivik (Emma Stone), la femme de sa vie. Ils se rencontrèrent alors que la jeune femme n'avait que vingt ans, et postulait entant que secrétaire dans son département. Il n'était à l'époque pas encore le directeur, et occupait un poste d'adjoint, bien campé dans ses positions pro-sorcières. Des positions, auxquelles elle acquiesçait tout autant, dans le plus grand secret. Il était encore avec sa compagne, Elise, à ce moment, mais tomba fou amoureux de cette femme, avec laquelle il partageait bien plus que ce qu'il n'aurait pu imaginer. De réels âmes soeurs, se ressemblant comme deux gouttes d'eux, se complétant et se défiant comme le ying et le yang, la lune et le soleil. Ils décidèrent de se mettre ensemble officiellement après deux ans de liaison secrète. Rompant avec sa compagne, deux jours avant qu'une émeute ne la tue, dans les rues du Londres Moldu, causée par des sbires de la secte, l'organisation dont il était membre depuis ses vingt ans, sans que Elise ne le sache, elle même hostile au Dark Lord - ce qui avait toujours été un problème dans leur couple -. Schröder apprit à s'en remettre auprès d'Heidi. S'aimant à la folie, ils se marièrent il y a tout juste un an, et s'installèrent dans le quartier résidentiel et aisé du Londres sorcier, songeant à avoir un enfant ensemble.

Unique fils caché du sous-secrétaire d'état au Ministre de la Magie, ainsi que porte parole du Gouvernement, Schröder se souvient de ce que lui racontait son grand-père et sa mère au sujet de son père. Jamais il ne le connut, à son plus grand désarroi, malgré les insistantes questions qu'il daignait poser à sa famille, bien trop secrète à ce sujet. Sa mère refusait de lui dire quoi que ce soit, et ce fut de la bouche de son grand père qu'il découvrit une version de l'histoire. Sa fille aurait eut une aventure avec un jeune adolescent âgé de seize ans, alors qu'elle avait dix-huit ans. Ce n'était qu'une passade, une erreur due à l'abus d'alcool, et d'après son grand père, le jeune refusa de prendre cette responsabilité, ayant un avenir et pleins de rêves en tête, et s'enfuit un beau jour en abandonnant la mère de son fils. Touché par cet aveu, Friedrich alla, fou de rage, demander des explications à sa génitrice. Cette dernière, troublée par l'audace de son père, se décida à lui confier un secret. "Je l'aimais, il m'aimait, nous nous aimions, et nous voulions nous marier pour toi. Grand-père t'a mentit, c'est lui qui s'est opposé à notre union, à cause de son âge et de sa condition sociale. Malgré l'aisance de sa famille, il n'était pas assez pur, ou riche pour nous...Tu sais que Grand-père descend d'une très longue famille d'aristocrates de sang pur, et cela l'horripilait simplement qu'un modeste petit bourgeois arriviste et arrogant élevé par des moldus puisse faire partie de cette si noble famille...J'ai pardonné à ton grand père, et tu dois en faire de même." Depuis, ils n'en reparlèrent plus jamais, et Elmire Schröder, refusa de lui divulguer le nom de son amour de jeunesse, bien que Friedrich ne cessa jamais de rechercher son père, et par tous les moyens, il se promit de le retrouver.
Anastasia (Mia Wasikowska) est la fille de Friedrich Schröder, celle qu'il eut avec sa compagne Elise, avant de la quitter pour celle qu'il considère comme la femme de sa vie : Heidi Breivik. Très proches, le père et le fille s'aiment énormément, jusqu'à un point où il en viendrait à la chouchouter un petit peu trop, cédant à ses caprices comme un papa gaga de son unique enfant, ce qui n'est pas pour déplaire à la fillette. Friedrich ne rate jamais un moment pour lui apprendre tout ce qu'il sait, pour lui raconter des histoires, la convertir ainsi à son adoration malsaine pour les forces occultes et noires de la magie. Il espère, et est sur la bonne voie, mener sa descendance au même chemin que lui, la secte. Le lien qui unie Ana et son géniteur, est si fort, que rien ne semble apte à le briser, pas même le nouvel amour de Friedrich, plutôt bien accepté par la jeune fille. Ensemble, tous les trois, ils ont décidés de former une famille solidaire, aimante, et unie à tout jamais.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.

Nec minus feminae quoque calamitatum participes fuere similium. nam ex hoc quoque sexu peremptae sunt originis altae conplures, adulteriorum flagitiis obnoxiae vel stuprorum. inter quas notiores fuere Claritas et Flaviana, quarum altera cum duceretur ad mortem, indumento, quo vestita erat, abrepto, ne velemen quidem secreto membrorum sufficiens retinere permissa est. ideoque carnifex nefas admisisse convictus inmane, vivus exustus est.
• 36 ANS • LONDRES, UK • 23 NOVEMBRE 1967 • SAGITTAIRE • CHEVAL • MARIÉ à Hedvig Breivik-Schröder • LA SECTE • ANCIENNEMENT SERPENTARD, DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT DE LA COOPÉRATION MAGIQUE INTERNATIONALE • HÉTÉROSEXUEL • ORDER OF THE BASILISK



        + hold your breath and count to ten.
        If you’re a leader, you lead the way. Not just on the easy ones. You take the tough ones too. (...) He was a real soldier, he was one of the best. He went right in there and he didn’t… He never thought of not being first or sending somebody in his place. I don’t know how he survived… but he did. © churchill + band of brothers


Dernière édition par Frantz Moskovski-Rhodes le Sam 29 Sep - 23:52, édité 4 fois
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard

MOSKOVSKI'S FAMILY [ 6 | 6 ] ; florrie arnold, sophie turner, ashley tisdale, liev schreiber, keira knightley, marion cotillard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F/LIBRE) SOPHIE TURNER
» (F) SOPHIE TURNER - LOUP [libre]
» La Gorgone • Phantom Mesa • feat. Sophie Turner [LIBRE]
» SOPHIE TURNER ✤ the weight of living
» Sophie Turner #018 avatars 200*320 pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• THE HEIR OF DARKNESS • :: 
❧ WE ALL HAVE SOMETHING TO LEARN ‒ PART I. ❧
 :: ▬ « SCENARII »
-

« — »